Témoignages

Ben Ali

En 10 ans, j’ai pris 20 kilos. J’étais un grand mangeur. A cause de mon poids, je faisais régulièrement de l'apnée du sommeil. Lors d’une visite chez le médecin du travail, on m’a conseilé de perdre du poids. J’avais déjà essayé de nombreux régimes mais je n’arrivais pas à les suivre plus de trois jours consécutifs. Le docteur Talib m’a alors pris en charge. J’ai réalisé différents examens et rencontré une nutritionniste.

medecine gastrique bruxellesLes deux premières semaines qui ont suivies l’opératoin ont été difficiles. J’avais des crampes, des douleurs à l’estomac et des vomissements fréquents. Par la suite, mon état s’est stabilisé. Grâce au ballon, la sensation de faim a disparu. Je n’ai plus les grosses faims d’antan. Après seulement un mois, j’avais déjà perdu 10 kilos. Désormais je dors maintenant plus paisiblement. Je n’ai plus de difficultés à me réveiller le matin.

Aujourd’hui, je mange normalement malgré des quantités plus réduites qu’auparavant.
Je mange aussi plus lentement. Je ne bois plus que de l’eau et des jus. J’ai éliminé tous les sodas. Je n’ai plus envie de chips ou autres snacks. C’est une hygiène de vie à adopter, un apprentissage à long terme. Maintenant je fais du sport, ce que je ne faisais pas avant. Même si je dois me forcer un peu, j’essaye d’aller à la salle de sport deux fois par semaine. Je nage aussi régulièrement. Aujourd’hui j’ai retrouvé le plaisir de bien m’habiller. Je me sens mieux.


Docteur Talib

Lorsque des patients ont un IMC entre 30 et 35, je recommande la pose d’un ballon gastrique. Cette solution est aussi utilisée lorsque des personnes présentent une obésité mobide. Cette intervention revêt dans ce cas un caractère urgent puisque ces personnes doivent absolument perdre du poids afin de pouvoir être opérées sans risque.

La plupart du temps les patients qui se présentent chez nous ont déjà réalisé différents examens et autres bilans hormonaux, endocrinologiques et diététiques. Ils ont entrepris de nombreuses démarches afin de perdre du poids (régimes sans succès) se soldant généralement par une reprise de poids.

Les décisions quant à l’opérabilité d’un patient se prennent de manière collégiale. Je demande l’avis de la diététitienne, du psychologue ou du psychiatre et éventuellement de l’endocrinologue si un bilan dans cette branche n’a pas encore été réalisé. Lorsque l’un des spécialistes déconseille l’’intervention, nous discutons des causes de ce refus afin de définir la solution qui convient le mieux au patient.

Il y a peu de contreindication au placement du ballon intragastrique car il ne provoque pas d’effets secondaires majeurs. Quelques désagréments, tels ques des vomissements et des douleurs, peuvent survenir après les premiers jours qui suivent l’opération. Les complications liées au ballon même sont rares.

Lorsque que nous décidons d’intervenir, nous assurons à chaque fois un suivi multidisciplinaire. Nous insistons sur l’utilité première du ballon : c’est une aide pour maigrir qui oblige la personne à changer ses habitudes alimentaires.

Le patient a une période de 6 mois pour s’habituer à cette nouvelle hygiène de vie. Par la suite, il devra lui-même poursuivre ce régime alimentaire car le ballon n’est placé que pour une période déterminée. Le résultat par la suite dépendra de la seule volonté du patient. Le ballon n’est pas une solution définitive mais un coup de pouce. Il est important de souligner au patient le fonctionnement du ballon et le risque qu’il comporte s’il est porté trop longtemps ou si aucun suivi n’est assuré.

Après l’opération, je demande au patient de me téléphoner le soir même du retrait du ballon et une semaine plus tard. Par la suite, je le vois de manière régulière pendant une période de six 6 mois. Parallèlement, mes confrères assurent un suivi au niveau diététique et psychologique. En plus des conseils prodigués au niveau diététique, nous recommandons aux patients de reprendre une activité sportive afin de maximaliser le résultat. Même pour les personnes en obésité morbide, je conseille de faire de la marche à pied, d’augmenter progressivement les efforts physiques.



Pour plus d’informations téléphoner
au 00 (32) 477 33 99 64
ou cliquez ici , vous aurez une réponse sous 24 H
ou cliquez ici pour s'inscrire gratuitement à une réunion d'information.

 
Joomla SEF URLs by Artio